Spectacles & Représentations

Mukashi Banashi !

Issun Bôshi : l’histoire d’un garçon grand comme un pouce qui décide de partir seul à la capitale pour se mettre au service du plus sage des conseillers de l’Empereur.

Yamamba : une histoire tournant autour de la figure de Yamamba, la sorcière de la montagne, qui cherche à piéger pour le manger un jeune garçon.

La Part de Reine

Si la femelle labrador considérait toute personne de son œil noisette, Clovis, lui, n’apostrophait que les adultes en leur tendant sa paume ouverte.
Les enfants en avaient peur. D’où venait cet effroi ? De nos parents d’abord, qui nous ordonnaient de ne pas le fréquenter. De son statut insolite, à mi-chemin entre l’homme et la bête puisqu’il vivait dehors, mastiquait en public, dormait à la belle étoile, tel un animal sauvage. Son allure imposante, sa sidérante immobilité, ses grands traits précis évoquaient une statue antique de la mythologie païenne, un Zeus ou un Poséidon égaré dans le monde moderne, riche d’un savoir ancien.

Tu n’as rien vu à Fukushima

Quand j’ai entendu il y a quelques jours le nom de Sendai, la grande ville au nord de la Fukushima, je me suis souvenu de ma visite au marché de poissons et de la pension du bord de mer où nous logions avec notre fils. Le blondinet tenait à peine, attaché sur la selle de mon vélo, quand nous l’emmenions à travers les rizières, d’une plage à l’autre. Le matin, en guise de petit-déjeuner l’enfant recevait des oursins crus que l’aubergiste avait pêché la nuit. L’idylle familiale sur une plage de Sendai, et maintenant ça s’appelle Fukushima et la terre entière y a vu un panache blanc et lugubre.

Fantasti a 10 ans !

Le Fantastique Collectif adapte des textes témoignages pour la scène. Nous travaillons « en ligne droite » essayant à tout instant de se débarrasser des anciennes contraintes pour en réinventer d’autres. La fantaisie et la simplicité, sont les lignes directrices de notre travail. Nous avons tout d’abord approché la littérature fantastique et nous avons très vite trouvé d’autres combustibles textuels.

Le Fantastique Collectif, essaie de rester le plus indépendant possible afin de préserver sa vision du métier et des opinions qui l’animent. Notre objectif est de proposer des spectacles pour un public large. Peut-être que notre démarche est discutable, mais le public, lui, identifie clairement nos messages, c’est le plus important. Nous tenons à préserver, une certaine pédagogie qui ne s’adresserait pas qu’aux enfants.

Tous les matins notre première pensée est celle-ci:

« Nous voilà encore au début de notre aventure ».

L’ASBL « Fantastique Collectif »
L’association a pour but la promotion de la Culture. Elle vise à fédérer les champs culturels, humanitaires, artistiques et sociaux.
L’association développera les activités suivantes :
  • Organisation d’événements culturels : spectacles, expositions, concerts
  • Organisation d’activités de loisirs créatifs pour les jeunes : ateliers d’écriture, de mise en scène, de jeu d’acteur, d’animation, de recherche théâtrale, d’exposition, de scénographie, de diffusion de projets
  • Édition de livres et publications
Les Administrateurs et Administratrices
  • Carole, LEFORT – Administratrice & Présidente
  • Jean-Marc, PITANCE – Administrateur
  • Jean-Marie, LAINE – Administrateur & Trésorier
  • Sifiane, EL ASAD – Délégué à la gestion journalière
  • Didier, VAN DER MEEREN – Administrateur
  • Slimane, DJERROUD – Administrateur
Les membres :
Yannic Duterme, Simon Lombard, Yves-Marina Gnahoua, Philippe Derlet, Innuccia Miceli, Ali Bel Houssine